Point de bascule

Bonjour à tous,

Alors que je rédige en ce moment un long article sur le résumé de nos deux ans de voyage en roulotte (pour très bientôt!!!), je suis tombé sur ce texte que j’ai écris le 4 juillet 2012, alors que tout ce voyage n’était qu’une idée… Je vous le repartage avec plaisir !


Point de bascule…

par Yannick 4 Juillet 2012, 17:43

Nous voici au pied du mur, avec l’obligation d’un nouveau départ. Ma vision des choses s’est modifiée ces derniers mois. Au début, je pensais que l’argent amenait une certaine liberté, bien qu’ayant toujours travaillé dans des entreprises promouvant une certaine transition, je me retrouve depuis quelques temps à littéralement courir après l’argent.

Ces dernière années, j’ai gagné de l’argent, suffisamment pour que ma femme, Maude, puisse garder nos deux enfants, leurs faire faire des activités et pratiquer l’instruction en famille, que l’on puisse manger bio et se soigner différemment. Nous avons toujours pu réaliser nos projets, bien que nous ne sommes pas partit en vacances nous faisions en sorte d’être en vacances un peu tous les jours chez nous.
La contrepartie de cela, c’est que je partais beaucoup en déplacement professionnels, parfois du lundi au vendredi, courir les routes, les clients, pour vendre, toujours plus et faire brasser à mon employeur un chiffre d’affaires dépassant parfois plusieurs millions d’euros… Mon égo a beaucoup aimé cette période, la reconnaissance faisait oublier le stress, les primes faisaient oublier les énervements et irritations du mois… Mais à quel prix !

Puis petit à petit, tout cela eu moins de saveurs.
Mais quel est l’intérêt de tout ça, ah oui, l’argent comme une forme de liberté.

Alors j’ai voulu changer, créer des projets plus humains, m’intégrer dans des projets avec une certaine forme d’idéalisme. Seulement la réalité rattrapant la fiction l’argent nécessaire lui ne s’est pas envolé, et moi je n’arrivais plus à le gagner, surtout au prix de sacrifices personnels trop important.

C’est le point de bascule …

Point de bascule…

Notre philosophie à nous c’est que, si c’est le bon chemin tout se fait facilement, sinon il faut faire autre chose…

Là c’est clair qu’il faut faire autre chose. Si je n’arrive plus à amener suffisamment d’argent pour se sentir libre tout en me respectant, il suffit juste de réduire ses besoins.

En discutant il m’est venu une idée, tout quitter pour partir vivre en roulotte, tractée par des chevaux, pour parcourir la France, au grès des rencontres. Lorsque je partageais cette vision à Maude, ce fut l’illumination. Une évidence. Une telle évidence pour elle aussi, qu’elle en est devenue le moteur également, un premier équilibre vient de se créer.

Elle avait déjà évoqué la possibilité de partir, une année pour faire un tour d’Europe. Mais à cause de mon travail, et aussi des barrières que je me mettais, tout quitter me posait certainement des difficultés. Aujourd’hui, ce n’est plus une question, c’est une évidence. Nous vendons toutes nos affaires et préparons à vivre l’une des expériences les plus riches de notre vie.

Nous voilà donc au début d’une nouvelle histoire, le récit d’une aventure en famille « La roulotte qui gigote ».

Tout est à écrire, mais une certitude, comme le dit cette citation tibétaine,

« Le bonheur n’est pas au bout du chemin, c’est le chemin qui est le bonheur ! »

Bien à vous,

Yannick.


Et vous quel est votre point de bascule?

3 commentaires

  1. Je me souviens de cet article comme si c’était hier. Que de beaux chemins parcourus depuis!
    Actuellement, arrêtés en Bretagne pour sur un des carrefours de l’existence, celui de donner vie. Quels beaux chemins vous attendent tout en restant sur place. Bravo de réaliser se dépassement de soi en se réalisant pour être Soi. Bises

  2. Quel chemin depuis. Je me souviens de tous ces états d’esprits, de vous avoir vu changer positivement d’ailleurs, vous voir devenir plus sereins petit à petit et aujourd’hui les zamis comme vous respirez le bonheur… :)

  3. Comme je comprend votre « point de bascule » et je vous félicité de l’avoir effectué. Il y a un moment dans la vie où on se pose la question : à savoir si la qualité de la vie n’est pas meilleure que l’argent que l’on gagne pour essayer de se créer une qualité à la vie. Je vois que vous l’avez vite compris et que le choix a été vite fait. Je vous félicite de l’avoir fait et d’avoir eu le courage de l’entreprendre. Vos récits, que je suis assidument, montrent que vous avez fait le bon choix. Vivre le moment présent, en toute liberté, sans contrainte, en profitant pleinement de vos enfants, en le voyant grandir et cela est très important (la vie passant tellement vite…..). Je vous souhaite plein de bonheur et continuez à démontrer que l’on peut vivre juste avec l’essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Derniers commentaires

    • Anne-Marie: Bonjour , Je découvre votre nom et vos dates de conférence mais comme...
    • Sabrina: Bonjour, Je n’arrive pas à avoir accès à la vidéo malgré le lien. Je...
    • Charles: Bonjours a toute la famille je suis charles mais tous m appel charli j ai 25...
    • SYLVIE JAMME: je viens de découvrir votre belle aventure sur Equidia Life dans...
    • Maumenė Mathieu: Bonjour, Je viens de lire votre récit de voyage cela donne envie. Pour...